Articles Récents

L’intestin « le deuxième cerveau »… !

L’intestin est avant tout un filtre, une barrière entre l’extérieur et l’intérieur de l’organisme. C’est lui qui permet le passage des nutriments vers nos cellules. Cette barrière très fragile a une épaisseur de quelques microns et une durée de vie très courte (6 jours). Notre santé, énergie, système immunitaire, performance et récupération sont directement liés au bon fonctionnement de notre intestin.

Bien que bon pour la santé, le sport peut avoir des conséquences néfastes sur l’intestin. Parmi elles, figure le « syndrome de reperfusion ». Pendant un effort intense, le sang est prioritairement dirigé vers les muscles, les autres organes sont par conséquent « sous-alimentés ». C’est en particulier le cas pour l’intestin dont les fonctions digestives sont mises en « stand-by ». Au moment où l’effort prend fin le sang qui est oxydé revient dans le système digestif et entraîne une souffrance de la muqueuse intestinale. Ce « syndrome de reperfusion » est une cause importante d’hyperperméabilité intestinale chez les sportifs. Intolérances alimentaires et troubles digestifs en sont souvent les conséquences.

L’intestin joue un rôle central pour la santé

PhytoQuant donne la priorité à la santé de l’intestin en améliorant la qualité de sa paroi et de sa flore. Appelé par de nombreux scientifiques le « deuxième cerveau », cet organe joue un rôle prépondérant sur la santé, l’énergie, le système immunitaire, les performances et la récupération. Tous ces paramètres sont directement liés au bon fonctionnement de notre intestin.


Rôles et spécificités de l’intestin pour la santé
  • Il est le filtre entre l’extérieur et l’intérieur de l’organisme
  • Il permet le passage des nutriments essentiels vers nos cellules
  • Il bloque les grosses molécules qui doivent d’abord être digérées
  • C’est une barrière très fragile d’une épaisseur de quelques microns
  • Ses cellules ont une durée de vie très courte (6 jours)
  • Ce sont des cellules à renouvellement rapide qui ont besoin de nutriments spécifiques pour leur métabolisme


Hyperperméabilité de l’intestin chez le sportif

Le sport intense peut avoir plusieurs conséquences néfastes. Parmi elles, figure le « syndrome de re-perfusion ». Pendant un effort intense, le sang est prioritairement dirigé vers les muscles et les organes qui en ont le plus besoin. Par conséquent les autres tissus subissent une « sous-alimentation ». C’est en particulier le cas pour l’intestin puisque toutes les fonctions digestives sont mises en « stand-by » pendant un effort intense. Au moment où cet effort prend fin, le sang qui est oxydé, va rapidement revenir vers le système digestif, entraînant une souffrance de la muqueuse intestinale. Ce « syndrome de re-perfusion » est une cause importante d’hyperperméabilité intestinale chez le sportif. C’est une des raisons pour lesquelles on trouve beaucoup d’intolérances alimentaires chez les sportifs de haut niveau. La muqueuse intestinale ne remplit plus son rôle de barrière sélective suite à l’altération de sa paroi.